SNIFF SNIFF

  C'était tellement rapide qu'on ne l'a pas vu passer... Seulement une répétition générale (avec public) et deux représentations, et ainsi s'achevait cette belle année de théâtre.

flyer_mail_101

  Des bonnes représentations, des salles pleines, donc rien à regretter. Même si j'avais fait plus de pub pour que les gens viennent, eh bien ils n'auraient pas pu rentrer ! L'essentiel, c'est que ceux qui voulaient vraiment admirer le spectacle y ont eu droit, et qu'ils l'ont adoré.

  Je n'invente pas, hein ! Je ne fais que répéter les commentaires des chouchous qui m'ont fait le grand plaisir de venir ce week-end, j'ai nommé Faustine, Elo, et le trio Quentin, Cath and friend. Un grand merci à vous 5 ! Cela fait un bien immense de voir des visages familiers dans le public quand on est sur scène. Et j'espère que vous avez apprécié autant que vous ayez pu le dire.

  Mais ce n'était pas seulement la fin d'une année formidable, c'était bel et bien la fin de toute une aventure, de plusieurs années. La fin de l'atelier chant-théâtre du CSADA d'Arcueil. Peut-être serons-nous encore là l'an prochain, mais en tout cas pas notre prof préféré, qui a choisi de se donner un peu de repos après une année très bouleversée. Notre maître Thomas Delsol, qui a écrit tous les textes, les paroles des chansons, composé les musiques (avec l'aide de François), et bien-sûr assuré la direction artistique de l'atelier, nous laisse, et nous nous sentons abandonnés... 

P1000770_1_1_

  Ici, toute la troupe de "Il était si joli..." est réunie après le spectacle pour la chanson finale réecrite en dédicace à Thomas. Dommage qu'il n'y ait pas de photo du concerné, qui se cache derrière la table de régie, envahi par les larmes.

  Mais arrêtons de se lamenter !

  Le spectacle était fantastique, et nous en garderons tous un excellent souvenir. Quelques photos, où bien-sûr j'apparaîs (ça reste mon blog, quand même), au cas où il y ait des curieux.

P1000762_1_1_

P1000764_2_1_

P1000733_1_

P1000755_2_1_

  L'entrée était libre, avec possibilité de participer au chapeau. Le total réuni à l'issue des deux représentations a été d'un peu moins de 300 euros. Merci à tous !